Grossesse

Depuis quelques années, un lien est fait entre d’éventuelles complications obstétricales et l’endométriose. Une récente étude recense trois principaux risques de complications dans la population fertile et infertile atteinte d’endométriose.

  • Saignements d’implants endométriosiques durant la grossesse et hémorragies obstétricales (rupture de kystes, perforations ou hémorragies digestives massives…)

  • Fausses couches et accouchement prématuré. Cette caractéristique n’est pas unique à l’endométriose, elle s’observe également dans les cas d’adénomyose (du fait de l’endométriose intra-utérine) et le Syndrome des Ovaires Poly Kystiques (SPOK). Dans toutes ces situations, les anomalies de l’endomètre semblent associées à un taux élevé de fausses couches précoces.

  • Mauvaise placentation (pré éclampsie, pathologies hypertensives chroniques de la grossesse, accouchement prématuré et retard de croissance intra utérin…)

Il est important que les patientes atteintes d'endométriose aient un suivi adapté à leur cas.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now