L'endométriose est une maladie méconnue qui affecte 10% à 20% des femmes en âge de procréer, c’est-à-dire plus de 180 millions de femmes dans le monde. 

Et pourtant 2/3 des femmes ne connaissent pas l’existence de cette maladie.

L'endométriose se caractérise par la présence de tissu de l’endomètre, muqueuse qui tapisse habituellement l'intérieur de l'utérus, en dehors justement  de la cavité utérine. L’endométriose  va alors se propager sur différents organes (ovaires, vagin, rectum, vessie, intestins, poumons...)

Ce tissu continue de réagir aux fluctuations hormonales du cycle menstruel de la femme comme il en a l'habitude.

Mais dans le cas de l'endométriose, lors des règles, les saignements ne peuvent pas s’écouler. Ils stagnent et provoquent l’inflammation de tous les tissus et organes touchés. Des kystes, nodules, tissus cicatriciels et adhérences se forment et cela provoque des symptômes et douleurs intenses.

Elle est aussi la première cause d’infertilité féminine.

De très lourds tabous existent autour des règles et de la douleur féminine, la méconnaissance de la maladie par une très grande partie du corps médical, le retard ou l’impossibilité des femmes à consulter font qu'il faut en moyenne 7 ans pour avoir un diagnostic de cette maladie.

Qu'est-ce que l'endométriose ?

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now